10 ans

Oignon2

En 2007, à l’issue d’une vaste consultation citoyenne et communautaire, l’idée de se doter d’une infrastructure de mise en marché collective, juste et solidaire semble faire consensus. Un projet de transformation de la bannière d’épicerie du quartier en coopérative d’alimentation est tout d’abord exploré, mais sans succès. La table sectorielle en sécurité alimentaire (CIGAL) décide plutôt de mettre ses efforts dans la mise sur pied d’un marché saisonnier de producteurs locaux en plein air. Avec la collaboration d’une grande entreprise du secteur, le Marché solidaire Frontenac s’installe trois samedis consécutifs sur l’immense stationnement au coin d’Ontario et d’Iberville à l’été 2007. Fromages, viandes, fruits et légumes, bistro du marché, confitures et pâtisserie, mets transformés et découvertes culinaires du monde se côtoient dans un heureux mélange d’odeurs et de saveurs. Certains dispositifs, comme les Fruits de la solidarité, permettent aux personnes précarisées de se procurer les produits du marché au tiers du prix de vente grâce à la générosité de précieux donateurs. En effet, dès la fondation du Marché, l’équité entre les différentes parties prenantes du système alimentaire se trouve au cœur de la démarche. Pas question de vendre des fruits et légumes à faible prix sans réfléchir au prix offert aux producteurs permettant ainsi à ces deux solitudes (le consommateur et le producteur) d’apprendre à se connaître, se respecter et se solidariser.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les citoyens s’arrêtent au Marché pas seulement pour s’y procurer des aliments de qualité, mais également pour écouter une prestation musicale, participer à une œuvre collective, prendre connaissance des services offerts dans leur communauté ou tout simplement pour discuter entre voisins.

Suite au succès prometteur de 2007, les promoteurs du Marché récidivent l’expérience en 2008 et en 2009. Passant ainsi de 3 jours en 2007, à 7 jours en 2008 pour atteindre 10 jours en 2009, le lieu est opéré quasi exclusivement par des citoyens bénévoles engagés dans leur communauté.

Parallèlement, à cette transformation, le Marché décide d’essaimer et démarre différents projets. Projets d’agriculture urbaine, lancement des marchés mobiles (Fruixi), développement de marchés saisonniers sur le Plateau Mont-Royal et dans Faubourg St-Laurent, le Marché multiplient ses points de services devenant un moteur de création d’emploi important embauchant près de 20 personnes en haute saison.

Force est toutefois de constater que les ventes ne comblent pas les attentes des producteurs, les citoyens s’épuisent et manque de reconnaissance et tous quittent tour à tour les étals. Le lien de solidarité entre les consommateurs et les producteurs se trouve rompu et le Marché cherche à concevoir une nouvelle formule permettant d’arriver à une solution durable.

C’est à ce moment que le Marché passe de gestionnaire doDSC_4590e kiosque fermier à un acheteur/revendeur de fruits et légumes du Québec. Pour viabiliser ses opérations, l’initiative se transforme en projet d’économie sociale, déménage sur l’esplanade du métro Frontenac et améliore ainsi son affluence en étant ouvert plus longtemps et plus souvent. Dès 2011, le Marché sera dorénavant ouvert 120 jours par année au grand plaisir des nombreux citoyens du quartier.

Suite à un désir de se recentrer sur son action locale et grâce à un important soutien financier dans le cadre du programme Imaginer Réaliser Montréal 2025, le Marché se dote d’une nouvelle infrastructure polyvalente sur l’esplanade du métro Frontenac. Cette nouvelle pierre angulaire du quartier s’inscrit dans un projet plus large, Quartier Nourricier, qui vise à doter le quartier d’infrastructures et de programmes favorables à l’adoption d’une saine alimentation. Fort de ce nouvel ancrage, le Marché revient, 10 ans plus tard, à ce qui l’a vu naître : l’engagement citoyen et communautaire. Proposant des différentes réductions sur les achats en échange de quelques heures par mois, le Marché se dote d’une structure de gouvernance et d’implication lui permettant de croire que, 10 ans plus tard, nous serons toujours aussi présents dans notre communauté! Marché Solidaire Frontenac, Joyeux anniversaire de tes 10 ans!

Carotte-b