Mission3 champs d'action

Créé en 2013, le Carrefour alimentaire Centre-Sud réunit deux organismes complémentaires : Marché solidaire Frontenac et Rencontres-Cuisines. Ensemble, ces organismes oeuvrent à améliorer l’accès à une alimentation saine pour tous et soutiennent le développement d’un système alimentaire local, écologique et solidaire. Aujourd’hui, nous comptons plus de 150 membres actifs, distribuons de fruits et légumes frais dans le quartier et faisons fleurir nos différents volets avec passion et engagement.

3 volets

  • Améliorer l’accès à des aliments frais et locaux à travers des marchés fixes et mobiles, cuisines collectives, groupes d’achats, dépanneurs en transition, jardins collectifs, etc.
  • Développer l’autonomie alimentaire des citoyens par l’acquisition de compétences en cuisine et au jardin
  • Mobiliser la communauté autour des enjeux sociaux, environnementaux et politiques de l’alimentation.

L’alimentation dans le Centre-Sud, présentation 2015

Nos activités et projets en bref

Dans le quartier Centre-Sud, nous participons activement à améliorer la sécurité alimentaire des citoyens principalement en multipliant les points d’accès à des fruits et légumes frais et locaux à prix abordables. Nos marchés de quartier, nos marchés mobiles Fruixi et notre groupe d’achats sont là pour cette raison. Considérant que les dépanneurs constituent 75% des commerces en alimentation du quartier, nous collaborons avec quatre d’entre eux pour qu’ils développent une offre en fruits et légumes dans le cadre du projet Dépanneur Fraîcheur. Aussi, afin de soutenir les familles les plus démunies en leur donnant accès à des fruits et légumes de qualité et de leur choix à un prix avantageux au Marché, nous distribuons chaque année des bons d’achats Fruits de la solidarité grâce à l’appui financier d’entreprises du quartier. Nous avons mis sur pied une carte des ressources en alimentation pour faciliter le repérage de ressources pour les citoyens et intervenants du secteur, participons à de multiples tables de concertations et sommes engagés dans le projet Quartier nourricier qui prend son élan en 2016.

Les nombreux groupes de cuisines collectives et la popote collective des Tours Frontenac sont quant à eux des façons solidaires et enrichissantes de faciliter l’accès à des repas santé à faible coût tout en développant de nouvelles compétences alimentaires. Puisqu’on peut aussi cultiver soi-même des légumes et qu’un petit jardin fait parfois toute la différence, nous encourageons aussi l’agriculture urbaine et partageons notre expertise horticole avec les citoyens et les organismes à travers des jardins collectifs et des ateliers pratiques.

Au-delà de l’accès à des aliments sains, nos activités rassemblent années après années des hommes et des femmes de toutes origines et de tous niveaux socio-économiques. Les sites de marché comme les cuisines deviennent des lieux de rencontre, d’entraide et de franche camaraderie. Ces espaces sont précieux. Ils font émerger l’espoir et des solutions durables aux défis quotidiens pour s’alimenter sainement dans le quartier.

Historique

L’idée de la mise sur pied d’un Carrefour alimentaire mûrit depuis plusieurs années dans le Centre-Sud de Montréal. Elle s’appuie sur un grand nombre de réunions, de portraits, de projets-pilote et de diagnostics entourant la sécurité alimentaire notamment : l’Inventaire cartographié des commerces d’alimentation (2000), le Portrait de la sécurité alimentaire dans le Centre-Sud (2002), l’Enquête (sondage et focus group) sur les besoins des usagers des banques alimentaires du quartier (2003), le Colloque local «la Faim, ça prend des moyens» (2004), le projet «Porte d’entrée pour une sécurité alimentaire dans le Centre-Sud» (2005-2007), le projet « Marché Solidaire Frontenac » (2007-2013), le Diagnostic du secteur de l’alimentation (2010) et le Portrait des environnements alimentaires (2013). Force est de constater que l’ampleur des besoins alimentaires de la population du Centre-Sud ne cessent de croître. Nous assistons année après année à une multiplication des services d’aide alimentaire d’urgence au détriment d’un développement d’activités favorisant davantage l’autonomie alimentaire.

S’inspirant de la démarche mise de l’avant par l’organisme « The Stop » à Toronto et de la structure des « Community Food Center » qui en découle, le Carrefour alimentaire Centre-Sud se veut une réponse locale à des réalités qui dépassent notre territoire.

Le contexte philanthropique et financier difficile pour les organisations communautaires au Québec et les difficultés de collaborations réelles entre des entités ayant une gouvernance distincte ont amenées Rencontres-Cuisines et le Marché Solidaire Frontenac à effectuer une réforme corporative en 2013 dans le but de mutualiser leurs ressources, complémenter leurs programmes et leurs activités,  s’assurer d’une gouvernance unifiée et porter une mission commune visant essentiellement l’accès à une saine alimentation. Cette union a mené nos organisations à mettre en place des stratégies innovantes et efficientes tant au niveau organisationnel qu’au niveau des services aux usagers.

Depuis 2007, l’organisme Marché solidaire Frontenac a initié  des  actions diverses ayant  toutes comme principal objectif un meilleur accès à une saine alimentation. Il a développé des marchés fixes et innové avec les marchés ambulants du volet Fruixi, il a livré des paniers de fruits et légumes en entreprise et à domicile, il a participé à un système régional d’approvisionnement en circuit court, il a animé des programmes d’éducation à l’éco-alimentation en CPE et au primaire avec son volet Fruixi-jeunesse, il a piloté des initiatives en agriculture urbaine et péri-urbaine. Ces six années d’activité intense ont permis à l’organisation de développer une expertise, un leadership et une reconnaissance tant au niveau local que régional. Le Marché solidaire Frontenac rejoint plus de 20 000 personnes par année.

L’organisme Rencontres Cuisines  développe et anime depuis 1983 des cuisines collectives,  des ateliers culinaires et horticoles, des groupes d’achats et divers projets éducatifs en partenariat avec les organismes du quartier. À travers l’apprentissage et l’entraide, toutes ses actions visent à augmenter l’autonomie alimentaire des citoyens et à favoriser la saine alimentation pour tous. Rencontres Cuisines se préoccupe des plus démunis et plus particulièrement des familles en situation de pauvreté. Depuis 2014, il offre des repas sains et locaux aux familles du quartier lors d’activités organisées par l’arrondissement. Il est un organisme de charité et bénéficie d’un financement du Programme de soutien aux organismes communautaires. Chaque année, il coordonne une dizaine groupes de cuisines collectives en plus de proposer une série d’ateliers et d’activités ouverts au public.

logofinal

 

 

logo MSF

page de profiljeunesse-4 marche-2 fruixi_alignes

Les semis cuisines_collectives-2